Keith McCafferty, Meurtres sur la Madison

La Madison River a beau être le Graal des rivières à truites du Montana, lorsqu’on y pêche un cadavre, c’est à l’intrépide shérif Martha Ettinger que la prise revient. L’homicide semble évident, et la Royal Wulff plantée dans la lèvre boursouflée de la victime a tout d’une macabre signature. Alors qu’elle mène son enquête, Martha croise la route de Sean Stranahan, lui-même pêcheur, peintre et ex-enquêteur privé venu s’installer dans les Rocheuses à la suite d’une douloureuse séparation. Lui aussi est impliqué dans une affaire : la jeune et mystérieuse sirène du Sud, Velvet Lafayette, est venue troubler le paysage et l’a persuadé de partir à la recherche de son jeune frère disparu dans le coin. Ensemble, Martha et Sean vont remonter une piste glissante qui débouchera sur les zones d’ombre du “big business” du Montana : la pêche à la mouche.

UN CORPS DÉCOUVERT DANS LA MADISON, disait la manchette. Rainbow Sam était cité dans le quatrième paragraphe. Il disait qu’il n’avait pas vu de peau aussi blanche depuis qu’il s’était baigné avec le Club des ours polaires dans le lac Supérieur. Il avait d’abord dit depuis qu’il avait fait glisser les bonnets D d’une motarde lors d’un rassemblement de Harley à Sturgis, mais quand le journaliste lui avait rappelé que le Bridger Mountain Star était un journal familial, Sam avait trouvé une phrase plus policée. Peu de détails étaient fournis.

Ah mais quel plaisir, que de découvrir un nouvel auteur de qualité! Je ne connais rien à la pêche, de surcroît à la mouche, mais ce détective-pêcheur-peintre Sean Stranahan a un magnifique avenir devant lui, car il a la pêche.

Passé chez Barone1) et vu avec désespoir qu'ils n'en avait pas d'autre, va falloir que je les commande au Boulevard.


1)
15 bis, rue des Gares 1211 Genève, Lundi au vendredi de 15h à 19h, Samedi de 14h à 18h
  • billets/2018/1006keith_mccafferty_meurtres_sur_la_madison.txt
  • Dernière modification: 2018/10/06 08:46
  • par radeff