Antonio Manzini, Froid comme la mort (Rocco Schiavone 2/3)

51LXHYSWgYL._SX195_.jpg

Résumé

Rocco Schiavone a une nouvelle affaire sur les bras, et il est bien décidé à la régler presto. Ester Baudo est retrouvée morte dans son salon, pendue. Le reste de l’appartement a été saccagé, et ce qui semble à première vue être un suicide se révèle vite un meurtre. On fait appel à Rocco Schiavone, ce drôle d’inspecteur, amateur de joints matinaux et de jolies femmes. Dans la petite ville grise et froide d’Aoste, il croise et interroge les proches de la victime. Il y a Patrizio le mari, Irina, la femme de ménage biélorusse à l’origine de la découverte du cadavre, ou encore celle qui semble avoir été la seule amie de la défunte, Adalgisa. Si la vie de la victime se dessine peu à peu, le mystère reste entier. Qui pouvait bien en vouloir à la calme et tranquille Ester Baudo?

Cette deuxième enquête de Rocco Schiavone, vice-préfet râleur, macho et doté d’un humour cinglant, ravira les amoureux du commissaire Montalbano, de l’Italie et des polars à l’humour grinçant.

source: babelio

Note Fred

Mannaggia alla miseria, dans ce deuxième épisode de Rocco le gros esclave, Manzini a décidé de franchement partir dans le burlesque, et c'est bien: son polar en comédie à l'italienne tourne mieux que le précédent, et la scène de l'arrestation hivernale qui tourne en vidéo en boucle dans tous les commissariats et magistratures de la péninsule pour faire hurler de rire les fonctionnaires et vraiment réussie.

  • billets/antonio_manzini_froid_comme_la_mort_rocco_schiavone_2/3.txt
  • Dernière modification: 2017/07/25 09:00
  • (modification externe)