Don Winslow, Cartel

cartel.jpg

4e de couverture

« Le Guerre et Paix des romans sur la drogue. » James Ellroy

Dix ans après La Griffe du chien, Don Winslow revient avec un livre encore plus fort sur la montée en puissance des narco-empires.

2004. Adan Barrera, incarnation romanesque d’El Chapo, ronge son frein dans une prison fédérale de Californie, tandis qu’Art Keller, l’ex-agent de la DEA qui a causé sa chute, veille sur les abeilles dans un monastère.

Quand Barrera s’échappe, reprend les affaires en main et met la tête de Keller à prix, la CIA et les Mexicains sortent l’Américain de sa retraite : lui seul connaît intimement le fugitif.

La guerre de la drogue reprend de plus belle entre les différentes organisations, brillamment orchestrée par Barrera qui tire toutes les ficelles : la police, l’armée et jusqu’aux plus hauts fonctionnaires mexicains sont à sa solde. Alors que la lutte pour le contrôle de tous les cartels fait rage, avec une violence inouïe, Art Keller s’emploie à abattre son ennemi de toujours.

Jusqu’où ira cette vendetta ?

Don Winslow, né en 1953, a grandi dans une petite ville du Rhode Island et fait des études de journalisme à l’université du Nebraska. Établi à New York pour écrire, il gagnera sa vie comme gérant de cinéma, détective privé et guide de safari avant de devenir l’auteur de dix-sept romans, best-sellers traduits en une vingtaine de langues. Il vit à San Diego, paradis du surf.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch

Note Fred

Bon, c'est une chouette saga, de là à la qualifier de tolstoïenne, ça me semble un peu exagéré, Ellroy devait avoir un peu abusé de la poudre blanche. Ceci dit, on est bien pris, et si on est tendance dépressif suicidaire maso amateur de gore, ça donne envie de passer ses prochaines vacances au Mexique.

  • billets/don_winslow_cartel.txt
  • Dernière modification: 2016/09/20 07:00
  • (modification externe)