Herzog et internet

Le réalisateur d'Aguirre, der Zorn Gottes est plutôt critique sur le web 2.0: «Je n'ai jamais vu un seul tweet que je trouve intéressant»

Ou encore (ça, j'aime): «mon réseau social, c'est ma table de cuisine. Ma femme et moi cuisinons et nous avons maximum 4 invités parce qu'on ne tient pas à plus de six» (source: lapresse.ca

Lo and Behold: Reveries of the Connected World, Werner Herzog, un documentaire que je me réjouis de voir.

  • billets/herzog_et_internet.txt
  • Dernière modification: 2016/01/26 06:00
  • (modification externe)