Jolie Blon’s Bounce, James Lee Burke

Jolie Blon’s Bounce, James Lee Burke

« Le père, Quentin Boudreau (…) tenait sur son genou la main de son épouse, une petite Cajun aux cheveux sombres et au visage ravagé. Ils n’ouvrirent pas la bouche, ni elle ni lui, ne serait-ce que pour poser une question, tandis que nous leur expliquions ce qui était arrivé à leur fille, en choisissant nos mots avec soin pour en atténuer la portée. J’aurais préféré les voir exploser de rage et nous hurler des insultes, lancer des remarques racistes, n’importe quoi, en fait, qui m’aurait soulagé du sentiment qui était le mien quand je les regardais bien en face. Mais ils restèrent dignes et silencieux. Pleins d’humilité, n’exigeant rien de nous, il est probable qu’en cet instant, ils étaient incapables d’entendre l’intégralité de ce qu’on leur disait. »

Le titre de cette onzième aventure de Dave Robicheaux, policier dans la paroisse de New Iberia en Louisiane, fait référence, comme souvent chez Burke, à la musique du Sud - Jolie Blon’s Bounce est une chanson de 1946 - et l’un des protagonistes de l’histoire est d’ailleurs un chanteur de blues cajun.

Pour Robicheaux et sa coéquipière Helen Soileau, tout commence par l’une de ces affaires au goût amer où la mort violente d’un enfant cause une tragédie familiale. Une adolescente prénommée Amanda a été tuée de deux balles, violée et abandonnée dans un champ de canne à sucre. Puis une prostituée, fille d’un mafieux local, subit le même sort. Très vite, les soupçons se portent sur un musicien noir, le chanteur de blues Tee Bobby Hulin. Bien que Robicheaux ne le porte pas dans son cœur, il ne croit pas à sa culpabilité.

Il se trouve que l’avocat de Hulin n’est autre que Perry LaSalle, qui appartient à une riche famille de planteurs de New Iberia. Les LaSalle, Robicheaux les connaît, et surtout, il connaît la sinistre réputation de l’homme qui fut leur contremaître : un être sadique nommé Legion Guidry.

Comme dans Sunset Limitedet et dans Purple Cane Road, Dave Robicheaux va trouver en travers de sa route une incarnation diabolique qui semble avoir le don d’ubiquité et va hanter ses cauchemars. Et peu à peu, son enquête se transforme en duel contre un véritable génie du mal…

  • billets/jolie_blon_s_bounce_james_lee_burke.txt
  • Dernière modification: 2010/02/27 13:00
  • (modification externe)