Peter Temple, Un monde sous surveillance

Un monde sous surveillance

4e couverture

Ancien mercenaire, Niemand gagne sa vie en assurant la protection de riches Sud-Africains. Mais, malgré sa présence, les Shawn sont tués à leur domicile. Seul rescapé, Niemand fuit en emportant une mallette où se trouve la vidéo d'un massacre perpétré dans un village africain, sans doute par des soldats américains. Comprenant que ce document vaut de l'or, Niemand va chercher à le monnayer.

De son côté, à Hambourg, l'ex-journaliste John Anselm, qui travaille pour une officine de surveillance, va lui aussi tomber sur la trace de cette vidéo. A l'heure de la mondialisation, on peut tout savoir, ou tout cacher. Il suffit d'y mettre le prix.

Peter Temple a puisé dans son expérience de journaliste pour signer ce thriller redoutable sur l'opacité du monde contemporain et l'obsession névrotique de la surveillance.

Prix étranger du Roman noir Bibliobs/Nouvel Obs et Grand prix du Roman noir du Festival de Beaune (2011).

Note Fred

Il y a des faiblesses - un peu trop de grosses ficelles, mais l'ensemble l'est quand même assez bien, ficelé, pour être absorbé, gobé en quelques heures un dimanche froid et neigeux. Et l'interrogation sur un monde global sous surveillance n'est pas mal du tout, même si elle aurait méritée plus d'attention.

  • billets/peter_temple_un_monde_sous_surveillance.txt
  • Dernière modification: 2012/12/02 16:00
  • (modification externe)