Sous surveillance (The Company You Keep)

thecompanyyoukeep.jpg

résumé

En 1969, un groupe de militants radicaux appelés Weather Underground revendique une vague d'attentats aux Etats-Unis pour protester contre la guerre du Vietnam. La plupart de ses membres furent emprisonnés, mais quelques-uns disparurent sans laisser de trace... Jusqu'à aujourd'hui. L'arrestation de Sharon Solarz, l'une des activistes, remet cette affaire sur le devant de la scène, au point d'attiser la curiosité du jeune et ambitieux reporter Ben Schulberg. Jouant de ses relations au FBI, il rassemble petit à petit les pièces du puzzle, le menant jusqu'à Jim Grant, un avocat apparemment sans histoires? Lorsque celui-ci disparait brusquement, le journaliste se lance sur sa piste, déterminé à le retrouver avant le FBI.

Note Fred

On a choisi la facilité (il passe au Rialto), remettant à plus tard le dernier Sorrentino, en se disant qu'on allait juste passer un bon moment. Et le résultat était là, en mieux. Le vieux et raide Redford nous livre ici un excellent film, tant sur le plan technique qu'artistique et, plus rare, aussi sur le plan politique. Susan Sarandon est excellente dans le rôle de l'activiste toujours convaincue (tiens, je n'avais pas remarqué avant d'écrire ce post: parmi tous ces supposés "terroristes", pas de "traîtres" ayant rejeté la cause). Et moi, je vous le dis, on va parler et reparler de l'excellent Shia LaBeouf, excellent acteur minimal comme je les aime.

  • billets/sous_surveillance_the_company_you_keep.txt
  • Dernière modification: 2013/05/25 08:00
  • (modification externe)