Cedric Kahn: Vie Sauvage

vie-sauvage-kahn--161114_1.jpg.png

Note Fred

On a juste trouvé excellent, J'avoue, je ne connaissais pas Cédric Kahn et c'est bien dommage, j'espère me rattraper car il a déjà une sacrée filmographie. Et si ses autres films sont du même acabit, ça vaut le détour. Un travail de cinéaste irréprochable et un jeu excellent (moi j'étais un peu resté bloqué sur la haine, mais Monsieur Kassovitz est un grand, chapeau, sans parler des enfants) et une image de la nature... waow! D'ailleurs, c'es produit par la maffia Dardenne, déjà un bon signe. Un seul regret, la bande son, les extraits classiques (du Chopin sauf erreur) frôlent la mièvrerie. Pas grave, l'image nous avale tant qu'on en devient sourd.

À voir.

Synopsis

Philippe Fournier, dit Paco, décide de ne pas ramener ses fils de 6 et 7 ans à leur mère qui en avait obtenu la garde. Enfants puis adolescents, Okyesa et Tsali Fournier vont rester cachés sous différentes identités. Greniers, mas, caravanes, communautés sont autant de refuges qui leur permettront de vivre avec leur père, en communion avec la nature et les animaux. Traqués par la police et recherchés sans relâche par leur mère, ils découvrent le danger, la peur et le manque mais aussi la solidarité des amis rencontrés sur leur chemin, le bonheur d'une vie hors système : nomades et libres. Vie sauvage est le nouveau film de Cédric Kahn. Comme souvent chez ce réalisateur, il y a un sujet social très fort, dénonciateur, même (et inspiré d'un fait divers). De Roberto Succo à Une vie meilleure, Cédric Kahn a toujours pratiqué un cinéma physique et ancré dans le réel. Vie sauvage ressemble à un western psychologique : la multiplication des points de vue (le père, la mère, les enfants, les amis marginaux) organise savamment le désordre invraisemblable dans lequel les mômes se débattent. Face à eux, au coeur du film, on trouve surtout un Kassovitz impérial, bête fauve qui fait tout pour garder et protéger ses fils. Il impose son animalité et la puissance de son jeu, rappelant au passage qu'il reste l'un des meilleurs comédiens français.

Avec: Mathieu Kassovitz, Céline Sallette, David Gastou

Note, Xavier Fortin et ses deux fils Okwari Fortin et Shahi'Yena Fortin sont à l'origine du livre ''Hors systeme'' sur lequel se base le scénario du film.

141027livrefortin.jpg

  • billets/vie_sauvage.txt
  • Dernière modification: 2014/11/15 07:00
  • (modification externe)