billets:2010:0921litvinenko_empoisonnement_d_un_ex-agent_du_kgb

Litvinenko, empoisonnement d'un ex-agent du KGB

poutinelegion.jpg

Chirac a fait Poutine chevalier de la légion d'honneur, alors qu'aucun citoyen russe n'a jamais reçu cette distinction

Un documentaire pas inintéressant mais glaçant d'Andrei Nekrasov

C'est peut-être pas le plus grand des documentaire - il est très russe: un peu pathos, un peu déconstruit, mais, mais...

On y apprend plein de choses. J'avais toujours cru que M. Litvinenko était un ancien (?) espion qui n'avait eu que ce qu'il méritait. Tout faux.

Ce film d'Andrei Nekrasov nous parle de la Russie essentiellement poutinienne, de la guerre de Tchétchénie. Quelques extraits (approximatifs):

Interview de Politkovskaia (Анна Степановна Политковская): un des terroristes de la prise d'otage du théâtre travaille aujourd'hui pour Poutine, on le publie un lundi matin dans novaia gazieta mais personne n'a encore réagi en milieu d'après-midi. Poutine le sait, personne ne bougera, lui, de haut de son Kremlin, il sait qu'il n'y aura pas de manifestation. Et si tu gênes, on te bute.

Le réalisateur part ensuite à la recherche d'un exemplaire du magasine Izvestia dans les rues de Peters bourg, sans succès.

A part l'anecdote sur La Russie de Catherine II qui "a pourri avant de mourrir" (Diderot, en voyage en Russie), on ne comprend pas bien l'interview de Glücksman. Sans doute la vieille admiration francophile russe.

Liens

Russian_Foreign_Intelligence_Agency.gif

  • billets/2010/0921litvinenko_empoisonnement_d_un_ex-agent_du_kgb.txt
  • Dernière modification: 2021/01/10 19:31
  • de radeff