billets:2011:de_trieste_a_dubrovnik_une_ligne_de_fracture_de_l_europe

De Trieste à Dubrovnik, une ligne de fracture de l’Europe

bosetti.jpg

"La langue dominante découle du choix économico-culturel et non de la parenté historico-biologique"

Malgré le titre, vous n'apprendrez rien sur Dubrovnik en lisant « De Trieste à Dubrovnik, une ligne de fracture de l'Europe ». Mais beaucoup sur Trieste. Gilbert Bosetti, professeur de littérature italienne à l’université de Grenoble, nous livre ici un « vrai » livre d’histoire, en ne faisant parler que des textes littéraires.

  • billets/2011/de_trieste_a_dubrovnik_une_ligne_de_fracture_de_l_europe.txt
  • Dernière modification: 2021/01/15 05:56
  • de radeff