billets:2013:1227kore_eda_soshite_chichi_ni_naru

Tel père, tel fils (そして父になる, Soshite chichi ni naru)

Tel-pere-tel-fils_portrait_w858.jpg

Un architecte et sa femme apprennent que leur fils de 6 ans a été échangé à la naissance. L'hôpital leur fait rencontrer la famille de leur enfant biologique, d'un milieu plus modeste.

Ne vous fiez pas trop au trailer ci-dessous qui est médiocre, ce film est un petit chef d'oeuvre. J'avais adoré Nobody Knows du même réalisateur, Hirokazu Kore-Eda, qui m'avait hanté pendant des semaines. Si "Like father, like son" est moins tragique il n'en recèle pas moins la même substance, une grande humanité et une vision profonde de l'enfance. On y a été à trois générations, et on a tous aimé. Et pourtant, tous les éléments étaient là pour faire une soupe à l'eau de rose (la période: Noël; le thème: un échange de bébés; le contexte: une famille riche, une famille pauvre), mais à aucun moment on ne verse dans le pathos.

À voir, absolument et tout à fait.

  • billets/2013/1227kore_eda_soshite_chichi_ni_naru.txt
  • Dernière modification: 2021/01/12 19:25
  • de radeff