Colin Wilson, Le doute nécessaire

Le soir de noël à Londres, le philosophe Karl Zweig croit reconnaître Gustav Neumann, l’un de ses anciens étudiants en Allemagne à la fin des années vingt, alors qu’il s’engouffre dans un taxi en compagnie d’un vieux monsieur. Troublé, il raconte à son ami Charles Grey, ancien patron de Scotland Yard, l’histoire du jeune Neumann ; étudiant juif extrêmement brillant mais ombrageux, en butte aux violences antisémites de l’époque. Féru de Nietzsche, il projetait alors de devenir un « maître du crime », afin de « prendre le parti des dieux contre les humains ». Simple délire d’adolescent ? Par la suite, deux riches vieillards, dont Neumann était devenu le secrétaire, ont trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses, lui laissant chaque fois une grosse somme d’argent. Intrigué, l’ancien chef de Scotland yard reprend du service…

source: https://www.babelio.com/livres/Wilson-Le-doute-necessaire/388705

Polar bien étrange datant de 1964, on se ballade plutôt dans un débat philosophico-historique dans un contexte de dope (on est dans les années '60), presque dickien.

À lire pour la culture générale, cet ouvrage ne sera sans doute pas un milestone dans la généalogie du roman policier.

  • billets/2018/1012colin_wilson_le_doute_necessaire.txt
  • Dernière modification: 2018/10/12 07:28
  • par radeff