Mo Hayder, Tokyo

Quand Grey débarque à Tokyo sans attaches, argent ni bagages, elle a beaucoup à prouver et encore plus à cacher. Sa rencontre avec Jason, pour lequel elle éprouve une fascination immédiate, est déterminante : il lui trouve un toit, une maison délabrée vouée à la démolition, et un emploi dans un club à hôtesses très privé. Ses clients? Des yakuzas et un étrange infirme accompagné d'une nurse à la silhouette monstrueuse… Mœurs inavouables, violence, écrasant secret… Ce nouvel univers est pourtant familier à Grey. le but de son voyage ? Retrouver un mystérieux film à l'existence contestée datant de l'invasion de la Chine par les Japonais. Un seul homme pourrait l'aider. Un survivant du massacre qui refuse de répondre à ses questions…

Là on est quelque part entre le roman de gare (la relation de Grey et Jason), le polar historique et le roman d'horreur. Y'a bien quelque chose qui accroche, mais aussi que de clichés et que d'ennui… Pas sûr de parvenir à continuer mon projet de lecture intégrale de cette auteure.

  • billets/2019/0412mo_hayder_tokyo.txt
  • Dernière modification: 2019/06/19 23:10
  • (modification externe)