Bon gars, bon plan avec toutes ses dents

Festival du bout du Monde 2011 - Bonga en concert le 6 août- 006

Invité par mon pote T.R. au concert de José Adelino Barceló de Carvalho aka Bonga, artiste de 76 ans, d'origine angolaise errant depuis des décennies de par ses convictions politiques, pour son grand retour à Plan-les-Ouates, 10 ans après son dernier concert dans cette commune moins périphérique qu'il n'y paraît.

Et ben c'était un sacré moment!

Je suis pas un grand fan de ce style de musique mais je tire mon chapeau à ces musiciens et la découverte du milieu angolais et cap-verdien genevois m'a laissé comme deux ronds de flancs de Saudage. Et la preuve que l'âge importe peu, on peut rester éternellement jeune.

Et j'ai aussi découvert cet instrument incroyable qu'est la dikanza, droit sortie de la forêt, au propre comme au figuré.

Bonga au Dikanza © Radio France / Alexis Bogdanovitch

  • billets/2019/0524bon_gars.txt
  • Dernière modification: 2019/05/24 07:07
  • par radeff