Urban Waite, Les charognards

Ray Lamar ne pense plus qu’à ça : mettre un point final à sa carrière de porte-flingue et tourner la page une bonne fois pour toutes. Il veut rentrer chez lui, à Coronado, Nouveau-Mexique. Son fils, qui avait deux ans la dernière fois qu’il l’a serré dans ses bras, doit maintenant en avoir douze. Il veut le récupérer, et tout recommencer à zéro. Loin de la violence qui lui colle à la peau comme une chemise mouillée et qui a anéanti sa famille dix ans plus tôt.

Mais d’abord, il doit accepter un dernier boulot: piquer une livraison de drogue à un cartel adverse. Un truc pas trop compliqué à priori. L’affaire de quelques minutes tout au plus. Sauf que ça tourne à l’aigre… En moins de deux, la rivalité entre cartels éclate, et la guerre est ouverte: Ray vient peut-être de ruiner sa dernière chance de se racheter.

Avec Les Charognards, Urban Waite signe un western noir, brut et rocailleux comme le désert du Nouveau-Mexique. Là où tout a commencé. Là où tout finira.

Source: https://www.actes-sud.fr/catalogue/romans-policiers/les-charognards

Après l'excellent La terreur de vivre, un deuxième et non moins excellent polar, noir comme un café serré, amer comme le troisième thé vert saharien.

Je vais filer chez Barone voir si je parviens à dénicher le troisième polar traduit, selon le site de l'éditeur français, Acte Sud.

Faut dire, un auteur dont la page d'accueil ressemble à ça me plaît d'emblée!

Euh Urban, si t'as besoin d'un website fait en libre, fais-moi signe!

  • billets/2019/1003urban_waite_les_charognards.txt
  • Dernière modification: 2019/10/03 06:16
  • par radeff