Steve Alten, MEG: La fosse

Quatre ans après l’incident de la fosse des Mariannes qui a libéré un spécimen de Carcharodon megalodon, le plus gros et le plus féroce prédateur de toute l’histoire, Jonas Taylor veille aujourd’hui sur la progéniture survivante de la créature à l’Institut Tanaka. Profondément endetté, son dirigeant, Masao Tanaka, s’est tourné vers un milliardaire excentrique pour l’aider à maintenir l’établissement à flot, mais à quel prix?

Enlisé dans un enchevêtrement de mensonges, en proie aux cauchemars, Taylor doit à nouveau faire face aux monstres qui hantent ses nuits. Seulement, cette fois, ce ne sont pas seulement les requins qu’il doit surveiller…

Note Fred

Parfois je me pose des questions sur ma santé mentale: pourquoi, mais ô pourquoi s'infliger cela?

TOUT est mauvais: le style (inexistant), la narration (abstruse), l'intrigue (inexistante), les personnages (plus plats que la terre des platistes)

Bref: une abomination…

Mais pourtant, j'ai été jusqu'au bout.

Pas parce que ça marche.

Mais parce que je suis maso.

Bon et euh aussi ben parce que la nuit passée je l'ai passée avec ma fille aux urgences des HUG, de 0h30 à 9h15, attendant un médecin qui a posé un diagnostic foireux ne servant à rien.

Ceci expliquant cela.

Ne lisez pas Steve Alten, à moins d'avoir envie d'en finir.

Et d'en finir vite.

Y'aurait-y pas un mégalodon dans le coin? Ah euh pardon: un “meg”

  • billets/2019/1114steve_alten_meg_la_fosse.txt
  • Dernière modification: 2019/11/14 19:52
  • par radeff