billets:2019:1221levan_akin_et_puis_nous_danserons

Levan Akin, Et puis nous danserons

Merab (Levan Gelbakhiani) et sa partenaire Mary (Ana Javakishvili) se sont toujours entraînés dans l’Ensemble National Géorgien. Quand Irakli (Bachi Valishvili) arrive sous les yeux de Merab, il représente à la fois, pour lui, son rival et son désir…

Malgré quelques longueurs (mais ça, vous savez que ça ne me gêne pas) et surtout un trop grand appétit thématique, un beau film sur une belle thématique. Le réalisateur, Levan Akin, aurait été inspiré par la première Gay Pride de Géorgie, en 2013, à l'occasion de laquelle des milliers de fidèles orthodoxes ont agressé les participants, sous la houlette de l'Église.

La Géorgie, ça semble peu gai.

Note: dans ce film, tout le monde grignote tout le temps des fruits, des légumes, de petits trucs qui ont l'air trop bons et trop sains… à creuser.

  • billets/2019/1221levan_akin_et_puis_nous_danserons.txt
  • Dernière modification: 2019/12/21 09:02
  • de radeff