billets:2019:1226kantemir_balagov_une_grande_fille

Kantemir Balagov, Une grande fille

https://fr.wikipedia.org/wiki/Une_grande_fille

Leningrad 1945, l'automne qui suit la fin du terrible siège. Longiligne et blonde, Ilya, qu'on surnomme la grande asperge (la Girafe dans le sous-titrage français), travaille dans un hôpital où sont soignés des anciens combattants blessés. Elle-même souffre d'un syndrome post-traumatique qui lui occasionne de pénibles crises de tétanie où elle reste figée dans de longues absences. Elle vit sans homme avec le petit Pashka, âgé de trois ans, qu'elle aime beaucoup. Bientôt son amie, la rousse Masha, revient du front et elles se retrouvent. Masha n’est pas non plus exempte de traumatismes de guerre et Pashka n’apparaît pas.

Source: wikipédia

Balagov a été l'élève de Sokourov99) et cela se voit. Accompagné d'une monteuse de 25 ans, ils créent un univers d'une grande beauté mais surtout d'une terrible misère.

On était à 4 et les avis sont partagés fifty-fifty: moi je suis dans le camp des déçus, par une trop grande esthétisation de l'image et un propos trop cru pour mon esprit fleur bleue. Si je ne peux que m'incliner devant la qualité de cette oeuvre et l'interprétation magistrale des deux comédiennes principales, ça m'a vraiment trop plombé.

Allez, je vais me faire un petit Zviaguintsev pour me remonter le moral.

Une Grande fille (2019) - PASTILLE NUMERIQUE from AFCAE Cinémas Art et Essai on Vimeo.


  • billets/2019/1226kantemir_balagov_une_grande_fille.txt
  • Dernière modification: 2019/12/26 12:58
  • de radeff