Carlo Lucarelli, Laura de Rimini

Résumé

Laura n'aime pas les polars mais elle en vit un. Un thriller qui a le ton d'un pulp et la cadence d'un noir. Tout tourne autour d'un petit sac à dos noir qui a atterri sur les mauvaises épaules. Et une foule déglinguée le poursuit: bandits fans de Disney portant les masques de Mickey, Donald et Picsous, mafieux cinéphiles en crise d'identité, policiers corrompus et un assassin insoupçonnable.

Note Fred

Le Sicilien Carlo Lucarelli est un tout grand. J'ai déjà parlé de deux de ses bouquins ici, Le temps des hyènes et Albergo Italia, deux excellent polars situés dans l'Érythrée coloniale italienne, au tournant du XXe siècle, avec ses pittoresques Colaprico et Ogbà.

On est ici dans un tout autre registre; toujours sous la forme de novella, Lucarelli nous entraîne dans un joli puzzle plein de suspense, dans l'Italie d'aujourd'hui, dans cette ville bénie du Duce. Sans avoir la puissance du duo Colaprico & Ogbà, on est quand même dans un excellent registre. Et aussi de l'humour, car humour il y a, parfois féroce, toujours très italien.

Extrait

“Qu’est-ce que tu transportes là-dedans ? Ça pèse un âne mort !” demande Anna de Pesaro.

Laura hausse les épaules. “Rien de particulier. Du linge de rechange, un livre de Baricco, mon billet de train, des photos… c’est comme la couverture de Linus, je ne l’ouvre jamais mais il faut toujours que je le traîne derrière moi.”

  • billets/2020/0130carlo_lucarelli_laura_de_rimini.txt
  • Dernière modification: 2020/01/30 05:12
  • par radeff