Pétros Márkaris, Pain, éducation, liberté

Résumé

2014. À Athènes, la survie quotidienne est de plus en plus difficile pour les citoyens appauvris et pour les immigrés harcelés. C’est alors qu’un tueur en série jette son dévolu sur des personnalités d’envergure issues de la génération de Polytechnique qui, après s’être rebellées contre la junte militaire, ont eu une carrière fulgurante. Le criminel reprend le célèbre slogan des insurgés de l’époque pour formuler sa revendication : « Pain, éducation, liberté». Qui se cache derrière ces meurtres ? Un membre de l’extrême droite ou un ancien gauchiste mû par le désir de vengeance ? Le commissaire Charitos, privé de son salaire depuis trois mois, tente avec sa ténacité habituelle de comprendre les mobiles du coupable.

Pain, éducation, liberté est le troisième volet de la trilogie de la crise grecque, après Liquidations à la grecque (prix Le Point du Polar européen 2013) et Le Justicier d’Athènes.

Note Fred

Ahhhhhhh! Quel plaisir! On m'avait parlé de Pétros Márkaris, c'est mon premier, certainement pas le dernier. Intelligent, politique, voir poétique.

  • billets/2020/0319petros_markaris_pain_education_liberte.txt
  • Dernière modification: 2020/03/19 13:55
  • par radeff