billets:2020:1015giancarlo_de_cataldo_l_agent_du_chaos

Giancarlo De Cataldo, L'agent du chaos

Jay Dark a-t-il vraiment existé? Deux hommes, un romancier et un avocat, se retrouvent dans des lieux insolites de la capitale romaine. Maître Flint prétend raconter la véritable histoire de Jay Dark, agent de la CIA chargé de répandre les nouvelles drogues des années 70 dans les mouvements de contestation étudiants.

On suit alors le parcours d’un jeune enfant des rues, cambrioleur à Manhattan, puis cobaye dans la célèbre clinique de Bellevue Hospital où fut lancé le Programme, qui expérimenta sur des patients plus ou moins volontaires les effets du LSD et de bien d’autres drogues. On le retrouve au cœur de l’essor de la contre-culture, de Berkeley à Londres en passant par San Francisco et New York, des readings de Burroughs et Alexander Trocchi aux folies de Warhol et Timothy Leary, des errances en bus bariolé à l’essor des Black Panthers.

Mêlant sans cesse la réalité historique et la trame romanesque où se heurtent, s’allient, se tuent parfois, un sénateur réactionnaire, un savant fou ancien nazi, et aussi militants sincères, riches héritières, poètes et allumés divers, le roman pose la question : les mouvements de jeunesse et de la contre-culture des années 70 ont-ils été manipulés par les services secrets? Et dans quel but?

Avec son puissant talent de conteur, De Cataldo nous fait revivre l’épopée d’une époque où tout a changé, pour que rien ne change.

Déjà mon 4e ouvrage de ce prolifique auteur italien chez qui il y a à boire et à manger1).

Celui-ci ne déroge pas à la règle: une très grand maestria, mais aussi un certain ennui. Jay Dark, par certains aspects, rappelle un peu l'infâme Limonov d'Emmanuel Carrère.

Et comme pour ce dernier ouvrage, lu en 2011, je n'ai pas été convaincu. Mais il faut être honnête: il y a aussi du génie chez Giancarlo De Cataldo - comme chez Carrère d'ailleurs, mais dans les deux cas, on est souvent limite de poursuivre ou non la lecture, et à la fin on se dit: à quoi bon tout cela.


1)
amusante coïncidence avec ce qui suit: c'est - notamment - une citation de l'atroce Royaume de Carrère qui illustre l'entrée “il y a à boire et à manger” sur wiktionary!
  • billets/2020/1015giancarlo_de_cataldo_l_agent_du_chaos.txt
  • Dernière modification: 2020/10/15 03:39
  • de radeff