billets:2021:0109philip_k._dick_le_dieu_venu_du_centaure

Philip K. Dick, Le dieu venu du Centaure (The Three stigmata of Palmer Eldritch, 1965)

Que la Terre, en ce lointain futur, soit chaque jour un peu plus torride - bientôt il faudra fuir la planète! -, c'est là une réalité indubitable. Le doute, en revanche, règne sur l'identité des êtres. Qui est qui?

Tous drogués, devenus “cognitifs” et télépathes, les Terriens ne vivent plus que dans le fantasme et l'illusion. Et Leo Bulero qui détient le secret de la “poudre” fait la loi.

Jusqu'au jour où il lui faut affronter Palmer Eldritch, un aventurier interplanétaire revenu du Centaure avec une nouvelle drogue cent fois plus puissante et dangereuse.

Mais qui est ce terrifiant Palmer Eldritch aux yeux artificiels, aux bras mécaniques? Un magicien fou? Un dieu? A moins qu'il ne soit l'Illusion même…

Entre D-Liss et K-priss, les 2 dopes extraites de lichen extra-terrestres qui font passer le LSD au rang de pelure de banane séchée, c'est la gueguerre capitaliste, mais le nouveau K-priss conquiert le coeur des colon·ne·s vivant dans leurs sinistres clapiers, car il ne demande pas de combi-Pat. Aussi délirant que génial, avec en plus une grande modernité - notamment concernant le réchauffement climatique. Ce bouquin est indéniablement psychanalytique d'une très grande richesse.

  • billets/2021/0109philip_k._dick_le_dieu_venu_du_centaure.txt
  • Dernière modification: 2021/01/09 08:41
  • de radeff