billets:2021:0710_christopher_moore_un_sale_boulot

Christopher Moore, Un sale boulot

Légèrement hypocondriaque, un poil névrosé, Charlie Asher est un type tout ce qu'il y a de plus normal. Il est ce qu'on appelle un mâle bêta. Vous savez ? Le genre à traverser la vie dans les clous, toujours là pour tendre un Kleenex à celle qui s'est fait larguer par une grosse brute de mâle alpha. On peut dire que Charlie a eu de la chance. Propriétaire d'un immeuble au cœur de San Francisco, il tient un magasin d'articles d'occasion en compagnie de deux fidèles employé atypiques et barjos. Il a épousé Rachel, une brillante et jolie femme, qui l'aime pour sa normalité et s'apprête à accoucher de leur premier enfant. Pour un mâle bêta, Charlie s'en sort bien. Enfin… jusqu'à la naissance de Sophie. Exténué par l'accouchement, celui-ci découvre la présence d'un étranger habillé en golfeur près du lit d'hôpital de Rachel, un type qui prétend que personne ne peut le voir et pourtant, Charlie le voit bel et bien. A partir de là, c'est toute son existence qui va déraper… Des gens commencent à tomber raides morts autour de lui, des corbeaux géants viennent se percher sur son immeuble, des murmures lui parviennent depuis les profondeurs des égouts, les gens dont le nom apparaît mystérieusement sur son agenda meurent dans la foulée. Car Charlie Asher a été recruté malgré lui pour endosser le rôle de la mort. Un sale boulot, certes, mais quelqu'un doit bien s'en charger.

J'ai du lire le formidable Un blues de coyote peu après 1995, car je me souviens que c'était l'un de nos livres cultes au Café Oblomov (on avait d'ailleurs du le racheter plusieurs fois car les emprunteurs de la bibliothèque de polars ne le ramenaient jamais). Ben après ce chef-d'oeuvre d'humour policier décalé, visiblement Moore n'a fait que de la m…, dont témoigne ce petit roman fantastique censé faire rire.

J'ai pas ri. Et je ne sais pas pourquoi j'ai été jusqu'au bout.

La complexité et la diversité de l'âme humaine sont infinies.

  • billets/2021/0710_christopher_moore_un_sale_boulot.txt
  • Dernière modification: 2021/07/10 09:00
  • de radeff