Arthur Schnitzler, La Ronde

La-ronde-4988.jpg

Longtemps méditée par son auteur qui disait cette suite de scènes parfaitement impubliable, cette pièce, écrite en 1896, met en scène dix couples qui s’affrontent l’un après l’autre, sur le thème de la séduction amoureuse et du désir sexuel. Le moyen pour Arthur Schnitzler, au-delà de la farandole des personnages, d’embarquer le spectateur dans une exploration de la condition humaine. A partir de variations et combinaisons sur le duo amoureux et sur l’origine sociale des amants, Schnitzler se joue de ce que les hommes et les femmes veulent cacher et se cacher.

Distribution

Texte Arthur Schnitzler Traduction Henri Christophe Mise en scène Valentin Rossier Avec Alain Borek, Caroline Cons, Olivia Csiky Trnka, Romain Lagarde, Céline Nidegger, Anna Pieri et Valentin Rossier Scénographie Jean-Marc Humm Lumières Jonas Buhler Son Bruno Burel Costumes Nathalie Matriciani Maquillage Katrin Zingg Assistant décor Robert Nortik Coproduction Helvetic Shakespeare Company / Théâtre de l’Orangerie

http://www.theatreorangerie.ch/prog...

Note Fred

Un grand plouf tout mouillé. Les acteurs se donnent de la peine, l'éclairage est intéressant... mais le tout est indigent, des spectateurs s'endorment (au propre). Dommage. Ceci étant, peut-être que ce texte n'est pas si magique que cela. Et le choix de le "laisser" dans le contexte viennois de la fin du XIXe n'est peut-être pas si heureux.

  • billets/arthur_schnitzler_la_ronde.txt
  • Dernière modification: 2013/09/21 07:00
  • (modification externe)