Boris Akounine: L'amant de la mort

amantdelamort.jpg

Résumé

Eraste Fandorine, fin limier aux allures de dandy, est de retour à Moscou en cet été 1900, mais il n'aura guère le temps de flâner ! Cet incorrigible justicier n'a jamais pu résister aux charmes vénéneux d'un mystère criminel. Tout en enquêtant sur une série de suicides, il doit démêler une sordide affaire de meurtre: après la découverte des corps d'une famille sauvagement assassinée. Mais Fandorine doit se méfier, car, dans les hautes sphères du pouvoir, tous ne se réjouissent pas de son retour. Heureusement, il peut encore compter sur quelques amis dévoués, son zélé Massa et un garnement des bas-fonds, Senka, décidé prendre une revanche sur la vie... Le grand Boris Akounine livre avec L'Amant de la mort et son " roman-miroir ", La Maîtresse de la mort, une formidable expérience littéraire : deux enquêtes distinctes qui se répondent et se complètent... et peuvent se lire dans n'importe quel ordre !

Note Fred

J'ai beaucoup aimé ce polar, qui commence par une narration de Moscou au début du XXe siècle, vue à travers les yeux d'un jeune adolescent en fuite. Ambiance interlope des apaches moscovites, loubards et gangsters, et dans ce décor surgit Fandorine, dans une obscure affaire de trésor caché, le tout sous l'oeil fatal de la Mort, la plus belle femme de Moscou.

Enfin, pour ne pas gâcher le plaisir, il y a un polar miroir dans cette histoire: Fandorine enquête simultanment sur une série de suicides dont nous ne sauront pas grand chose, puisqu'ils constituent le corps d'un autre polar, La maîtresse de la mort.

Du grand art.

  • billets/boris_akounine_l_amant_de_la_mort.txt
  • Dernière modification: 2014/01/24 08:00
  • (modification externe)