C. J. Box, Force Majeure

box_force_majeure.jpg

Le garde-chasse Joe Pickett ne voulait rien savoir du passé de son meilleur ami. Jusqu’au jour où il apprend que Nate Romanowski est clairement en danger. Le maître fauconnier savait, lui, que le mal surgirait un jour de ses années passées dans les Forces spéciales et que tout ne serait alors plus qu’une question de vie ou de mort. En 1995, il faisait partie d’une unité secrète, les «Pèlerins», au sein de laquelle on n’était pas toujours très regardant sur la moralité des recrues lorsque d’énormes sommes d’argent étaient en jeu. À l’époque, l’une d’elles a cédé à la tentation et l’homme entend à présent régler son compte à ceux qui savent. C’est quand son ami Large Merle meurt sous ses yeux que Nate comprend brusquement à qui il a affaire. Haut placé dans l’État, le «Pèlerin» fera tout pour le débusquer et l’abattre. Y compris tuer les seuls amis qui lui restent, Joe Pickett, sa femme et ses deux filles.

Nate arrivera-t-il à sauver ceux qu’il aime avant qu’il ne soit trop tard?

Note Fred

Dans ce polar sylvestre, le mortel ennui émanant de Pickett est largement compensé par la dimension picaresque du sieur Romanowski. Pas un chef d'oeuvre, mais un très bon moment de lecture, jusqu'à la dernière page où l'on regarde avec horreur l'heure sur le réveil-matin.

  • billets/c._j._box_force_majeure.txt
  • Dernière modification: 2016/08/21 17:00
  • (modification externe)