Deon Meyer, Jusqu'au dernier

jusquaudernier.jpg

Depuis la mort de sa femme, l'inspecteur Mat Joubert, de la brigade des Vols et Homicides du Cap, ne s'intéresse plus à rien. Tout change avec l'arrivée de son nouveau chef, le lieutenant Bart de Wit, formé à Scotland Yard. Brutal, de Wit l'oblige à cesser de fumer, à maigrir et à consulter une psychologue, le docteur Nortier, bref, à se respecter et à travailler mieux sur deux enquêtes importantes. La première concerne un certain «Monsieur Mon Cœur» qui braque une à une les succursales de la banque Premier. La deuxième a pour objet des meurtres perpétrés à l'aide d'un Tokarev, arme dont se servaient les mouvements de guérilla marxistes de l'Angola... ou d'un Mauser tout droit sorti de la guerre des Boers ? Meurtres politiques, crapuleux, voire mafieux, personne n'a de piste sérieuse et les crimes et les hold-up continuent. Mais... et s'il y avait un lien entre les deux affaires ?

Note Fred

J'ai beaucoup aimé ce polar, plein d'humour et de finesse (je n'avais encore jamais lu de polar avec un régime minceur...), qui entrecroise petite et grande histoire.

  • billets/deon_meyer_jusqu_au_dernier.txt
  • Dernière modification: 2013/08/03 13:00
  • (modification externe)