Poutine et la géographie

AR-M72403-RS-12m-Topol-boxart.jpg

Les Forces des fusées stratégiques de la Fédération de Russie ont lancé hier un missile Topol RS-12M de la région d’Astrakan, sur le littoral de la Caspienne, et l’ogive non armée a atteint sa cible qui se trouvait au Kazakhstan.

Note Fred

C'était censé être un tir de missile intercontinental.

Donc:

  • soit Poutine et Medvedev sont vraiment mauvais en géographie,
  • soit ils estiment que le missile est parti d'Europe pour arriver en Asie, ce qui est aussi une erreur,
  • soit il visaient Kiev et ils ont planté et le tir, et la charge, qui aurait dû en ce cas être nucléaire.

Restons optimistes: je privilége la première hypothèse.

Enfin, de toute manière ce tir n'était là que pour frimer devant les Occidentaux.

Genre "j'en ai une plus grosse que la tienne, je pisse intercontinental". Navrant.

En attendant, les Ukrainiens s'enfoncent dans la crise, on va bientôt voir des queues (pas du genre missible balistique) qui n'auront rien à envier à celles du temps des bolchéviques. Mais c'est évidemment moins important que de tirer des missiles à la fois balistiques* et intercontinentaux.

Question: les dirigeants russes savent-ils placer l'Ukraine sur une carte?

Bon, d'accord, c'est pas évident pour trancher si ce pays est européen ou asiatique. N'en reste pas moins que j'ai des doutes. Les Russes, c'est comme les Américains.

Pour eux, il n'y a qu'eux (pas mal cette phrase, enfin moi j'en suis fier).

  • note: je suis pas trop sûr que ce missile ait été balistique, c'est juste qu'on dit toujours "missile balistique". Après vérification, c'est assez simple, "vol balistique", ça veut dire que le vol est resté dans le champ gravitationnel terrestre. J'imagine que c'est le cas. Mais avec Vlady, on ne sait jamais, peut-être bien qu'il voulait se faire un petit tour hors-gravité.

  • billets/file1794.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)