François Flahault, La scène de ménage

flahault_scene_menage.jpg

Note Fred

Autant j'ai apprécié Le paradoxe de Robinson, autant j'ai eu de la peine avec cet ouvrage... Mais ça plaira sans doute à certains!

Extrait de wikipédia

L'analyse de François Flahault vise à montrer comment chacune des douze figures courantes dans une scène de ménage possède à la fois un coût et un bénéfice psychologiques, voir ontologiques. «D'une manière générale, nous désirons faire mal lorsque nous y voyons une occasion d'augmenter notre sentiment d'exister.» Le sens moral nous arrête parfois, lorsqu'une vilaine action nous exposerait à la déconsidération. Mais lorsqu'on estime que l'autre est à l'origine de nôtre diminution d'être, la réparation nous paraît légitime.

   « … c'est lorsque nous croyons le plus maîtriser la réplique adressée à l'autre que, justement, quelque chose échappe : à travers ce que nous disons perce ce qui nous pousse à le dire, et que nous ignorons nous-même14. »

Trop pris par son sujet, le chercheur de scènes de ménage a dû négliger sa compagne qui en a profité pour lui faire des … scènes de ménage.

Source: François Flahault (wikipédia)

  • billets/file1991.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)