Poulet sofrito, Courge musquée rôtie aux oignons rouges et sauce au tahini

sofrito.jpg

Aïe mes aïeux notre repas d'hier soir...

On avait des invités gourmands (le fiston est une sacrée fourchette) alors j'ai sorti les petits plats et les grands.

Commencé par marchander aux puces une énorme casserole en fonte rouge avec couvercle, comme il pleuvait et que le pucier rangeait je l'ai eue à 10 balles.

Merci, ô généreux pucier (je lui ai dit qu'il allait faire des heureux au repas du soir).

Acheté deux magnifiques poulets fermiers, forts chers mais forts jaunes. Et le reste des ingrédients.

J'ai ensuite ouvert religieusement "Jérusalem", de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi déjà évoqué sur ce blog et j'ai refait deux recettes mortelles de la mort qui tue, soit:

gourd.jpg

Au début, une salade bien amère de Cocagne aussi, et en fin de repas une tarte bulgare aux fruits de mon papa.

Il n'est strictement rien resté.

  • billets/file2067.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)