Tel frais, 'sing' air

tellfreysinger.jpeg

C'est dans Domaine public, c'est certes un peu orienté (encore que... DP est plus rose que rouge, mais là c'est signé Yvette Jaggi alors ça rougit pas mal), mais ça m'inquiète un peu.

Notre bien-aimé Oskar, l'idole de la RSR1 (radio publique parait-il, surnommée parfois Radio-Freysinger) et des journaux populaires, l'homme qui aime poser dans sa chambre en peignoir avec un flingot... oskar-fusil-lit-2.jpg

Oui, celui-là même, notre (enfin, pas le mien) Freysinger est perçu par la La Nouvelle Revue d’Histoire (NRH) française comme l'héritier de Guillaume Tell. La revue en question ne peut pas vraiment se targuer d'être politiquement de gauche, ça fait quand m'eme souci.

Alors là, moi je dis stop:

tell565710090.jpg

STOP![1]

Non mais faut pas pousser quand même, comme aurait dit Arnold[2].

Comparer Freysinger et Tell c'est pas bien. Pas bien du tout, même.

À moins que tous les deux ne restent à l'état de mythe.

Mais j'ai bien peur que notre contemporain ne se satisfasse pas de cela.

Disons en tout cas STOP aux artistes ratés. On a déjà donné.

artistesratesfreysinger.jpeg

Lire l'article sur DP


Notes

[1] comme aurait dit Gaby, ma parole ce billet est bourré de références subtiles

[2] Arnold von Winkelried, vu qu'on est dans les héros de la mythologie helvétique

  • billets/file2313.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)