2016 s'annonce mal en Israël

nolove.jpg

Borderlife, de Dorit Rabiniyan, a été interdit des programmes de lycées en Israël (source).

Selon le ministre de l'instruction publique, ce bouquin pourrait miner les identités séparées des arabes et des juifs et risquerait de pousser de jeunes lecteurs à des rapprochements pas très catholiques, genre union mixte, berk.

Faut dire que ce bouquin séditieux raconte une histoire d'amour entre une traductrice juive et un peintre (artiste, pas bâtiment) palestinien.

Heureusement, il semble qu'il y ait pas mal de réactions des intellos et un boom des ventes en librairie au point que le bouquin est épuisé partour - reste à savoir si c'est la société civile israélienne qui se mobilise, ou les fachos qui ont tout acheté pour éviter que de dangereux gauchistes ne se l'approprient.

makelovenotwar.jpg

  • billets/file2610.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)