Qui a volé l'orange du marchand?

expulsions.jpeg

Les étrangers du dehors qui vivent en Suisse - en fait, qui y travaillent surtout pour faire tourner son économie et enrichir la bourgeoisie internationale sont menacés d'expulsion, en tout cas ceux qui ont commis des délits, même mineurs, par la votation à venir sur l'initiative xénophobe de l'UDC. Rappelons qu'on vote pour la deuxième fois sur le même sujet - selon la bonne vieille pédagogie fascisante, quand ça rentre pas, faut insister sur le clou.

«Sur une échelle de un à dix, je dirais neuf! Je suis très inquiète», dit Leyla Gül, co-secrétaire générale du Parti socialiste et co-fondatrice de SecondosPlus Bern, section locale d’une organisation nationale qui se bat pour la citoyenneté et l’égalité des chances. «Je trouve cette initiative fondamentalement mauvaise – pas seulement pour les gens qui sont nés ici, mais aussi pour ceux qui ont immigré ici. Nous avons un système légal et les règles doivent s’appliquer à tous ceux qui vivent dans ce pays».

Lire la suite sur swissinfo: Nés en Suisse, mais menacés d’expulsion

  • billets/file2648.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)