FachoLand & BigData

antiforeigners-slopegraph-fr-png-data.png

Ce graphique provient d'un intéressant article sur swissinfo.

Il nous montre qu'entre le Tessin et la Suisse centrale, on a une portion d'irréductibles gaulois fachos qui assument pleinement leur fâcherie. Et c'est fort dommage, moi je l'aimais bien, le Tessin et, allez, même la Suisse centrale.

Mais bon, là, faut pas pousser: si je vais pas en Iran, en Israël ou en Corée du Nord, je vois pas pourquoi j'y mettrai les pieds, dans ces cantons primitifs qui portent bien leur nom.

Et tant pis pour les beautés tessinoises, le Merlot et le lapin du Val Bedretto accompagné de sa polenta.

Et ça, ça c'est vraiment dur.

Ce qui me navre, c'est de voir que les Vaudois sont plus progressistes que mes compatriotes cantonaux.

Et chapeau aux Bâlois, mais ça on savait: ils parlent toutes les langues, ils sont polis et distingués, et même s'ils polluent un peu le Rhin ils sont quand même achement advanced sur les questions politiques.

Et pas chapeau du tout à la forte majorité des Helvète-sse-s qui ont décidé qu'il fallait continuer à spéculer sur les denrées alimentaires. Au pays d'Henri Dunant, ça la fout quand même mal! Bon, faut nuancer, y'en a quand même 2/5 qui ont voté oui, dans cette contrée qui en vit largement, de la spéculation alimentaire.

  • billets/file2697.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)