Le pays de Vaud se distingue

536px-Davel_executed_IMG_3151.JPG

l'exécution du Major Davel

Toujours dans le Courrier, Depuis lundi, les bibliothèques vaudoises ne font plus partie du catalogue romand.

Lorsqu'on interroge RERO, on n'a donc plus accès au catalogue vaudois, dont le fond constitue pourtant la majorité des ouvrages dans le domaine académique.

C'est le grand retour du major Davel et du souverainisme vaudois: plutôt que de réfermer le réseau romand des bibliothèques (RERO), sis à Martigny, les bibliothèques vaudoises ont préféré se retirer et prendre un contrat avec une société basée à Amsterdam.

Un peu trop abusé de la fumette, les souverainistes vaudois? Bon, quand on sait que ce sont les élites politiques vaudoises qui ont dénoncé leur héros national aux Bernois... On se fait pas trop de soucis.

  • billets/file2851.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)