#Balancetonpauvre

dronebigbrother.jpg

"Mieux vaut être terroriste que pauvre en Suisse. Vos droits seront mieux défendus. Le Conseil des Etats a voté jeudi un durcissement du droit fédéral qui permet d’espionner les personnes qui seraient au bénéfice des prestations d’une assurance sociale. Le dossier va maintenant être étudié au niveau du Conseil national.

Le but est de permettre un flicage généralisé de ces assurés qui seront traités comme des criminels. La Chambre haute a ouvert la porte jeudi à des pratiques permettant aux assurances d’engager des détectives privés."

Lire la suite de cet excellent édito de Philippe Bach dans le Courrier d'aujourd'hui

Rappelons qu'il est aussi interdit de mendier à Genève et Vaud et que le Valais '"s'y intéresse". Ruben Östlund avait raison de mettre des mendiants partout dans son dernier film.

the-square-movie-2017-read-feature-f0448d4f-e81e-4e12-90ad-803a4f11b6fc.jpg

Si les Vaudois n'aiment pas les mendiants Roms, par contre, Lausanne veut encourager la «flânerie» - bien sûr, la flânerie commerciale, pas le fait de tendre la main.

Moi, si j'étais pauvre, je tendrais la main - mais avec une kalach au bout: moins dangereux, plus efficace.

  • billets/file3235.txt
  • Dernière modification: 2019/12/10 04:44
  • (modification externe)