Le broutage /bʁu.taʒ/, vous connaissez?

brouter.jpg

Vu sur le très frais twitter de Zwanbourg, un article rigolo intitulé Abidjan: les nouveaux riches de l’internet

ble.jpg

Pour les Ivoiriens, le broutage n'est ni une mastication ruminante, ni une plantée involontaire (helvétisme), ni un cunilingus effrené, mais une arnaque internet fort connue, ces mails genre « Vous êtes invités à aider un jeune orphelin appelé à récupérer un gros héritage, en échange, vous en récupérez une partie à condition de prendre en charge les frais de cette transaction ». Ce qui est quand même très africain - sans entrer dans les généralités abusives, c'est qu'il y a même une danse pratiquée par ces arnaqueurs, le "coupé-décalé".

Citons l'article de Judy-Kaël Dahé

"Une fois le »jackpot » acquis, c’est la folie totale dans presque toutes les boites de nuit d’Abidjan. Leur associés, ce sont les DJ (disque jockey) qui n’hésitent pas à rendre les honneurs à ces brouteurs au prix d’un »travaillement » (terme locale qui correspond à jeter les billets de banque sur quelqu’un). N’importe quel DJ donnerait le prix de sa gorge pour attirer la visite des brouteurs dans sa boite."

(ps: on voit un "travaillement" sur la vidéo ci-dessus)

  • billets/file975.txt
  • Dernière modification: 2010/09/21 06:00
  • (modification externe)