Inglourious Basterds / Philosopher avec Quentin Tarantino

inglourious-basterds1.jpg

Aller, faut avouer quand on dit des c...: j'avais détesté Inglourious-Basterds quand je l'ai vu - si on enlève la prestation phénoménale de Christoph Waltz.

Et puis je suis tombé sur cette étrange émission de FranceQ, dans la série Les nouveaux chemins de la connaissance, intitulée fort sobrement Philosopher avec Quentin Tarantino (3/4) : L’image-vengeance, le cinéma face à l’histoire: « Inglourious basterds »'.

Et ça m'a juste ouvert l'esprit. Ce n'est pas Tarantino qui est un imbécile, mais bien moi.[1]

Mais vous qui vous pensez si malin, saviez-vous que Walter Benjamin pensait que l'histoire était fondamentalement un outil au service de la vengeance? Moi qui ait pas mal lu de cet auteur que j'apprécie tout particulièrement, je l'ignorais totalement.

Bon dieu que d'ignorance!

Note: dans cette même rediffusion il y a des échanges très intéressants sur un autre Tarantino que j'avais, lui, adoré, j'ai nommé Django unchained.


Note

[1] vous me direz: qui en doutait à part moi?

  • billets/inglourious_basterds_philosopher_avec_quentin_tarantino.txt
  • Dernière modification: 2019/02/15 05:43
  • par radeff