Raymond Chandler: Sur un air de navaja (The Long Goodbye)

navaja.jpg

Philip Marlowe est détective privé.

Alors les affaires glauques, il connaît : ramasser un homme dans la rue parce que sa femme vient de le jeter hors de sa voiture et devenir son ange gardien, ça ne l'étonne pas plus que ça. Sauf que, ici, il se retrouve au beau milieu d'une affaire de meurtre, lui qui n'est pas dans les petits papiers de la police... Une belle blonde, une valise, un voyage à Tijuana, quelques whiskys et des millions de dollars : le jeu ne fait que commencer.

Bienvenue à Los Angeles, la ville où, comme le dit Marlowe, " il ne faut s'étonner de rien. De rien ".

Note Fred

Peu après avoir (re)vu le Privé d'Altman, qui se base sur ce bouquin de Chandler, j'ai eu envie de le relire. Et toujours le même plaisir. Les classiques, ça ne se démode jamais.

  • billets/raymond_chandler_sur_un_air_de_navaja_the_long_goodbye.txt
  • Dernière modification: 2019/12/10 04:44
  • (modification externe)