Relativisme soralien

220px-Achille_Lemot-1902-5.jpg Dans le dernier Monde Diplomatique (octobre 2013), un inquiétant article sur un sinistre personnage que je ne connaissais pas, Monsieur Alain Soral, franco-suisse, ex du PC, ex du FN, et maintenant "nationaliste de gauche".

Après cette lecture, je vous propose de plonger dans les sombres méandres du relativisme d'extrême-droite...

Illustration Dessin conspirationniste antisémite et antimaçonnique, montrant la France catholique conduite par les Juifs et les francs-maçons (Achille Lemot pour Le Pèlerin, n° du 31 août 1902), source: wikipédia, Théorie du complot

Article du Diplo

Alain Soral tisse sa Toile: Les embrouilles idéologiques de l’extrême droite

L’absence d’ambitions de la gauche, ou son incapacité à les réaliser, encourage l’extrême droite à la détrousser de ses idées les plus porteuses. Quitte pour celle-ci à y injecter sa véhémence, son acrimonie, ses obsessions nationales ou religieuses. Dans ce registre qui entremêle sans relâche « gauche du travail et droite des valeurs », Alain Soral est devenu une vedette du Net.

par Evelyne Pieiller, octobre 2013

Lire la suite sur le site du Diplo ou mieux, abonnez-vous...

Note rageuse de FredR

Après avoir lu cet excellent article au ton mesuré mais non sans humour (p. ex. lorsque Soral se prétend "marxiste"...), j'ai quand même voulu aller voir ca matin tôt (fichues insomnies) sur son site la fameuse bannière mentionnée, la voici:

egalite_reconciliation.jpg

(vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Donc à gauche (sur un fond bleu) on peut distinguer, dans un collage sans doute à prétention artistique:

  • Guevara
  • Castro
  • Chavez
  • Poutine (à gauche???)
  • Sankara
  • un black non identifié - n'est pas ce soi-disant humoriste Dieudonné, cher ami de Monsieur Soral?
  • Ahmadinejad (euh, c'est déjà qui celui-là? le buzz est passé, il ne va pas trop rester dans l'Histoire avec un grand H et c'est tant mieux)
  • et non, vous ne vous trompez pas, le militaire à casquette c'est Bachar el-Assad, encore un gars de gauche éclairé.

Le point commun de ces personnages est-il l'appartenance politique ou le goût du sang?

À droite (sur un fond rouge), une et une seule, la seule, la pucelle d'Orléans: Jeanne d'Arc. Ah non, correctif, il y a plus à droite que Jeanne sur cette bannière, c'est Monsieur Soral.

Et son slogan "gauche du travail et droite des valeurs", illustré dans cette bannière. Et qui a elle seule résume la triste confusion des genres : on met la gauche sur un fond bleu, la droite sur un fond rouge, un drapeau français au milieu et le tour est joué. On est juste perdus.

Monsieur Soral, nous prenez-vous pour des imbéciles?

N'avez-vous pas le courage de mettre le petit moustachu autrichien à côté de l'égérie du Front National? Pourquoi y a-t-il autant de personnages à gauche, et aussi peu à droite. Prétendant au statut d'iconoclaste politiquement incorrect, je vous soupçonne de ne pas oser (raisons légales?) afficher ouvertement vos vraies valeurs.

En descendant un peu dans ce site au graphisme fort sombre - marrant comme tous les sites fascistes fascisants euh... franchement très à droite se ressemblent, on trouve par exemple cette icône:

arton18976-c9e40.jpg

OK, la LICRA n'est pas toujours fréquentable, ceci étant, cette image me rappelle de mauvais souvenir. Bon, à voir l'anti-sémitisme virulent dudit Soral, ce n'est pas très étonnant.

Vu que, au cas où vous ne le sauriez pas, c'est Obama (tiens, lui il est plutôt genre bronzé) et les Juifs qui dirigent le monde, dans une vaste conspiration d'illuminati.

L'article du Diplo nous dit que le site internet de Monsieur Soral est fort fréquenté. Je regrette d'avoir ajouté quelques lignes dans les logs, mais il fallait aller voir. Et ça fait carrément peur. Non seulement pour des raisons politiques et éthiques. Mais aussi du point de vue esthétique. Non mais, il y a des milliers d'internautes francophones qui apprécient ce graphisme? Ceux-là, ils sont prêts pour le battledress. Voire pour l'uniforme noir à tête de mort.

Je ne sais pas trop ce que l'on peut faire pour dénoncer ce genre de vil menteur surfant sur la vague du relativisme à la Limonov. Visiblement, Protagoras a encore de beaux jours devant lui, surtout en ces périodes d'incertitudes politiques et économiques. Et on peut coller Sankara à Poutine sans finir aux orties.

Euh, le nationalisme de gauche, ça serait pas un synonyme de stalinisme à propos?

Encore un qui aimait bien la "juiverie internationale". Et le sang. Tiens, c'est marrant, le sang, qui est rouge quand il est vivant, devient noir en séchant.

NB: si on regarde les liens depuis le site de Monsieur Soral, les choses s'éclairent un peu. Une constellation de merchandising "kontre-kulturel" (comment détourner le "K" alternatif en un produit de droite) où l'on peut acheter du matériel de survivalisme et des ré-éditions de classiques de la littérature antisémite francophone.

Liens

  • billets/relativisme_soralien.txt
  • Dernière modification: 2018/11/21 07:12
  • par radeff