Tomasz Wasilewski, United States of Love

4gaVO.jpg

Apfouhhhhhhhhh.... Dur retour! Je crois que depuis Léviathan je n'avais rien vu d'aussi déprimant. Certes, de l'excellent cinéma, mais prévoir un bon litre de vodka (polonaise bien sûr) pour faire passer la pilule.

  • billets/wasilewski_united_states_of_love.txt
  • Dernière modification: 2017/04/23 12:00
  • (modification externe)