billets:2021:1121loup_cache_co

Loup caché & co.

source de la photo: capture d'écran de Alexandre Loukachenko avec une arme à feu, à l’approche du palais de l'Indépendance, sur wikipédia

Extrait traduit assez mal par mes soins d'un interview du Führer biélorusse par un journaliste correspondant de la BBC.

La question du journaliste portait sur la destruction de la société civile, notamment la fermeture de 270 ONG depuis juillet dans la grande démocratie de Bielorustan.

“La réponse à votre question est enfantine. Éliminez toute la racaille que vous avez financée. Ah, vous étiez inquiet que nous détruisions vos structures, les NPO, les ONG et autres que vous avez financés” a répondu le Kamarad-dictateur-président.

La question est: comment se fait-ce qu'un bouffon pareil soit toujours au pouvoir depuis 27 ans, ce aux portes de l'Europe?

La réponse est simple, elle nous est fournie par un article de Vincent Présumey intitulé Bélarus : les trois coups de la révolution publié sur Pages de gauche en octobre 2020.

« Si Loukachenko s’écroule, tout le système s’écroule, suivi du Bélarus. Si le Bélarus tombe, la Russie est la suivante sur la liste ».

Allez, Vladi, on lâche pas ses potes pour éviter l'effet domino.

Et l'Europe, surtout, on ne bouge pas pour ne pas fâcher l'ours russe et risquer un shortage de pétrole ou de gaz.

Une petite note d'optimisme (pour les Biélorusses, pas pour les réfugié·es): avec un peu de chance, le brave Louxy Louxy va quand même sauter après avoir congelé quelques migrants, parce que si on ne veut pas manquer d'énergies fossiles, on ne veut surtout pas des dommages collatéraux qui sont fournis avec.

Des migrants ont installé un camp au poste-frontière de Bruzgi, à la frontière biélorusse-polonaise, le 15 novembre.

  • billets/2021/1121loup_cache_co.txt
  • Dernière modification: 2021/11/21 07:47
  • de radeff