billets:2021:1124juho_kuosmanen_compartiment_n_6

Juho Kuosmanen, Compartiment n°6

Note: Télérama c'est con: ce film n'a rien à voir avec In the mood for love, peut-être quelque chose avec Lost in Translation, mais je trouve totalement ridicule de genre de futile comparaison.

À bord du train Moscou-Mourmansk, Laura, étudiante finlandaise, doit partager une voiture-couchette avec Ljoha, un Russe, alors qu'elle souhaite voir les pétroglyphes de Mourmansk.

Source: wikipédia

L'action doit se dérouler quelque part au début des années '90 - on sent que l'URSS est derrière, mais encore toute proche1).

Le tube Voyage, Voyage, le camescope2), l'état des Lada pourries et les étiquettes de vodka ainsi que de diverses gnôles restreignent à mon avis la fenêtre à 1992-1994.

On suit deux solitudes qui se rapprochent, qui nous rapprochent.

On y était en famille élargie, tout le monde a marché, un vrai cadeau de Noël3).

Les très brillants caractères principaux, Seidi Haarla et Ю́рий Алекса́ндрович Бори́сов4), sous la houlette fine et délicate du jeune - et brillant - réalisateur Juho Kuosmanen nous accompagnent dans ce superbe road-trip qui éveille en chacun des souvenirs cachés - moi, je me voyais certes en URSS, mais aussi, an Afrique, ce au bord de l'océan arctique sibérien, en plein hiver!

À ne pas rater si vous ne voulez pas passer pour la loose de ce 2021 finissant.

Au milieu du Road Trip: “écoute le petit poussin qui est en toi”, le conseil d'une vieille, entre fée et baba-yaga.

La quête du Graal, en route pour les pétroglyphes:


1)
ce train Moscou-Mourmansk m'a furieusement rappelé celui que j'avais pris entre Helsinki et Leningrad en 1990
2)
ah… l'étranger n'est pas toujours celui que l'on croit! je n'en dis pas plus…
3)
mais sans commercial flonflon, pas neuneu: juste une perle
4)
Youri Borissov
  • billets/2021/1124juho_kuosmanen_compartiment_n_6.txt
  • Dernière modification: 2021/11/24 06:56
  • de radeff