« CYCLOTON 2019 » est un tour de Suisse en musique, fonctionnant à la force des mollets. Prévu du 1er au 18 août, ce projet en création veut développer de nouvelles voies artistiques en minimisant son empreinte carbone. Se déplaçant dans toute la Suisse à vélo (ligne Genève-Zurich pour une étape finale à Fribourg), en transportant tout le matériel de la tournée, les protagonistes du Cycloton 2019 utilisent ces mêmes vélos pour générer l'énergie nécessaire à alimenter leur système son autonome. Lors des étapes prévues, les concerts sont donnés hors des lieux consacrés, dans des espaces du quotidien comme la place du village, une grange, une plage, valorisant les liens et interactions sociales.

Invités à pédaler sur scène pour produire l'énergie nécessaire à la sonorisation du concert les spectateurs prennent conscience de la valeur de cette dernière. Devenant acteurs du projet, la frontière entre artistes, public, performeurs est fluide. À travers huit cantons, de Genève à Zurich, pour terminer à Fribourg, la caravane crée des ponts entre les communautés linguistiques du pays. Un site web bilingue et une utilisation optimale des réseaux sociaux sont mis sur pied pour documenter le périple.

Lors des différentes étapes, des musiciens locaux sont programmés. Freejazz, beatbox, rock, techno, ethno - tous genres confondus pour une diversité et des rencontres exceptionnelles. Pour compléter le volet artistique du Cycloton 2019, des présentations et débats ont lieu avec des intervenants locaux actifs dans la décroissance et la mobilité douce. Démonstration de fours solaires, présentation des réseaux Noé 21, de ProVélo, construction d’instruments de musique avec des objets de récupération, ateliers plantes, …

Le Cycloton 2019 est un projet culturel, ludique et politique. En montrant que la transition énergétique nécessaire est synonyme d’enrichissement social et culturel c’est à une économie du bonheur « economy of happiness » que ce projet aspire : la richesse locale nous épargnant la recherche de l’éternel meilleur ailleurs.