Maha Shivaratree

Cette fin de semaine c'est la grande fête du Maha Shivaratree. Depuis 1898, où un groupe de neuf fidèles décida de rendre hommage à Shiva en faisant un pèlerinage jusqu’au lac Grand Bassin (au sud-ouest de l’île, à 3 km du Pétrin), la moitié de l'île fait le pélerinage, soit près de 500'000 personnes. Selon la légende hindoue, Grand Bassin ou Ganga Talao communique avec le Gange, fleuve sacré en Inde.

Au départ on devait faire le pèlerinage avec un copain, Prahash, mais vu mon état de santé c'était pas possible, alors on a pris la voiture, évidemment sans provision (juste une bouteille d'eau) et on s'embarque sur la route de Grand Bassin, en pensant faire quelques kilomètres puis s'arrêter et suivre à pied sur quelques kilomètres les pèlerins.

Assez vite c'est le chaos. Notre essai à pied se solde par un échec, il pleut, il vente et les filles râlent. C'est là qu'on apprend qu'on ne peut pas revenir, la route est à sens unique pendant le pèlerinage. On est contraint de continuer. Près du lac, Fabienne et A.R. sortent et bravent la tempête, on les suit en voiture - faut dire qu'on va pas vite, coincé entre les dizaines d'autos et les milliers de pèlerins. S.R. commence à paniquer de ne pas retrouver sa mère, faut dire qu'avec la nuit, la pluie et la foule c'est un peu impressionnant, je fais semblant de contrôler la situation pour la rassurer. On finit par les retrouver, et on rentre par l'autre versant de la montagne, en croisant des milliers de pèlerins dont pas mal portent sur leurs épaules un “kawar”, structure en forme d´arche, construite traditionnellement en bambou, décorée de fleurs en papier, de clochettes multicolores, de petits miroirs et de photos de Shiva. Les pèlerins, lorsqu'ils voient des "bazungus" (Blancs en kini-rwandais) sont ravis et hurlent de joie. Faut dire qu'on est sans doute les seuls non-hindis.

A.R. et I.R. s'endorment, trempés mais heureux, S.R. est si heureuse de retrouver sa mère et son frère qu'elle nous raconte 20 fois la même histoire sur le chemin du retour.

Bilan: 5,5 heures de route et un plan zone qui se transforme en un magnifique voyage initiatique.