Seitan rapidos

Provenance: Japon
Type: Bases
Temps: 20 + 10
Personnes: 8
Date: 05.10.2022

 

Note

L'autre jour on a été invités et on a mangé un excellent seitan, avec le jeune et prometteur cuistot on s'est dit qu'on pourrait essayer de le faire nous-même. Voici déjà le résultat du "Seitan rapidos", voir carrément "express", voir "seitan TGV" (mais aussi hors de prix que le train du même nom). Pour le traditionnel faudra encore attendre un chouia, car il est pas fini.

Ingrédients:

- Base
300g gluten de blé (hors de prix dans magasin bio suisse ou à l'étranger moins cher si vous n'êtes pas millionnaire)
120g farine de pois chiches

- Assaisonnement du seitan
1.5cs curry mauricien
1.5cs ail thai en poudre
1.5cs poivre
1.5cs piment rouge
1.5cs sel
90ml sce soja
360ml eau

Huile de friture (p. ex. arachide) et poêle à frire

- Accompagnement
3 oignons
3 carottes
2cs gingembre en poudre (frais c'est mieux)
3 gousses d'ail
120ml sauce soja
1 pincée sucre
1cs graines de coriandre
500g coeurs broccolis

- Pâtes
800g nouilles chinoises, cuites et refroidies

Préparation:

Cuire les pâtes selon indications (en général quelques minutes, surtout pas trop) et les refroidir à l'eau froide. Réserver.
Préparer la base comme une pâte à pain, en pétrissant jusqu'à obtenir le "plouf!" (ou "plop!" selon les cultures) caractéristique de la reddition de la pâte, qui n'est pas comme la garde qui meurt sans se rendre.
Ajouter l'assaisonnement et pétrir brièvement pour bien les incorporer. Au final, la pâte doit avoir un côté élastique, pas assez solide pour sauter d'un pont en s'y attachant mais assez pour être un peu énervante pour l'étape suivante.
Dans la poêle on frit impitoyablement de petits morceaux de seitan - le mieux est de les préparer à l'avance, ressemblant à de petites crottes de renard.
Réserver sur une grille à sachertorte, en laissant l'huile de friture s'égoutter et en pensant à tous les kilos de graisse épargnés.
Une fois tout le seitan frit, passer à l'accompagnement.
Jeter violemment tous les ingrédients solides dans la poêle (ajouter un peu d'huile si le seitan a tout absorbé).
Griller jusqu'à ce que les légumes "tombent" puis ajouter le seitan, mélanger et ajouter un chapeau de pâtes préalablement passées à la passoire.
Mélanger (un peu seulement) et, enfin, ajouter la sauce soya.

- "Oh mais je l'ai déjà mise la sauce soya !!!"

Ben votre plat est foutu, j'ai bien précisé "les ingrédients solides".
On ne mouille jamais au départ, à moins d'être anglo-saxon·ne et donc exclu d'emblée du paradis des gourmets. C'est triste, mais c'est comme ça.
Vous pouvez tout jeter à un chien, pour autant qu'il l'accepte sans vous mordre en représailles.

Si votre plat n'est pas foutu, vous vous régalerez, sinon vous vous direz: la prochaine fois, je lis attentivement la recette.
Ou encore: je change de site de recettes.
Je ne vous en voudrai pas.

Source:

Création de Fred Radeff sur un truc assez vieux puisque c'est aussi appellé nourriture du Bouddha, c'est dire.

 


Recettes Fred Radeff
https://radeff.red/recettes
publiée sous GPL License / CopyLeft licence libre   Creative Commons License CC by-sa.
Vous pouvez reproduire cette recette, à condition de:

  • la recopier intégralement
  • mentionner les sources:
    • Création de Fred Radeff sur un truc assez vieux puisque c'est aussi appellé nourriture du Bouddha, c'est dire.
    • https://radeff.red//recettes/index.php/recette?id=15576
  • la partager dans les mêmes conditions