Cuisson de la courge de Siam

Type:  Légumes
Mode de Cuisson:  Bouillir
Nombre de personnes: 6
Date: 07/08/2016
Pays d'origine Thaïlande

Private

No

Ingrédients
courge de Siam
Préparation

La courge de Siam se consomme cuite. À la cuisson, la chair devient filamenteuse et ressemble à des vermicelles rappelant la courge spaghetti (ne pas confondre).

Encore faut-il pouvoir accéder à la chair de cette courge dont l’épiderme est particulièrement coriace. Gare au couteau glissant sur la surface dure et lisse !

La méthode la moins dangereuse pour y parvenir consiste à faire éclater la courge en la projetant fortement sur le sol, plusieurs fois si nécessaire. C’est le seul moyen pour l’ouvrir.

Séparer les divers morceaux avec les mains, sans ôter l’écorce. N’utilisez surtout pas de couteau ou d’ustensile en métal, qui altèrent son goût. Ôter soigneusement le cœur, les graines et les fils. Laver et essuyer soigneusement les morceaux de courge. Les mettre dans une grande casserole avec beaucoup d’eau et porter à ébullition.

Une fois que la chair commence à se détacher de l’écorce, égoutter et plonger dans un récipient d’eau froide.

Serrer les morceaux de courge entre les mains jusqu’à obtenir des filaments qui se séparent facilement les uns des autres. Faire tremper les filaments dans de l’eau froide, avec un peu de sel, pendant 12 heures. Changer l’eau deux fois et faire de nouveau tremper pendant 12 heures à chaque fois.

Égoutter soigneusement, en pressant avec les mains pour bien éliminer toute l’eau.

C’est un légume assez fade qui nécessite un accompagnement. On consomme les filaments qui composent la chair de cette courge, cuits à l’eau, comme on le ferait de spaghettis : avec une sauce tomate, une béchamel, en gratin, poêlés avec de l’ail ou en « choucroute »… Mais ce fruit sert surtout à confectionner une délicieuse confiture, connue sous le nom de « confiture de cheveux d’ange ».
Conseil du chef

Les courges de Siam se récoltent à complète maturité et se conservent sans difficulté plus de deux ans dans un endroit frais et sec qui ne craint pas le froid. Après tout ce temps, elles seront toutefois probablement moins bonnes.

Cette espèce de cucurbitacée est originaire d’Amérique Sud, du Mexique et/ou du Chili, où elle est connue sous le nom de chilacayote. Elle a été introduite en Europe par Christophe Colomb.

Recette publiée sous licence libre, en juillet 2016. Vous pouvez reproduire cette recette, à condition de la partager dans les mêmes conditions, avec un lien en retour vers la page http://www.cuisine-libre.fr/cuisson-de-la-courge-de-siam?lang=fr.

Note Fred: voir aussi
http://hortimail.over-blog.com/2013/10/cucurbitacees-citrouille-potiron-courges.html
et
https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/652/courge-de-siam


Recettes Fred Radeff
https://radeff.red/recettes
publiée sous GPL License / CopyLeft licence libre Creative Commons License CC by-sa.
Vous pouvez reproduire cette recette, à condition de:
  • la recopier intégralement
  • mentionner les sources:
    • http://www.cuisine-libre.fr/cuisson-de-la-courge-de-siam?lang=fr
    • http://radeff.red/recettes/recettes/view/14412
  • la partager dans les mêmes conditions

Vous aimerez aussi

Nouvelle recherche


Respect privacy / Protection des données personnelles Ce site n'affiche aucune publicité commerciale et n'envoie pas d'informations à Google et autres GAFA. Il est propulsé par des logiciels libres.

Page generated in 0.0007 seconds.