Focaccia alla Fredo

Type:  Entrées
Mode de Cuisson:  Four
Régime:  vegan
Nombre de personnes: 6
Date: 29/05/2020
Pays d'origine Italie

Temps

10+45+30

Private

No

Introduction
Bon faut être honnête c'est pas vraiment ma recette mais celle que j'ai piquée et adaptée à partir de l'excellente éponyme faite par notre amie J.F.
C'est salissant, long mais simple et bon
Ingrédients
500g farine bise
1 cube levure fraîche
3cs huile d'olive
eau tiède
romarin
gros sel
sel fin
Préparation

Délayer la levure dans de l'eau tiède. Dans un cul de poule, mélanger la farine, la levure délayée, l'huile d'olive. Saler au goût
- pas trop. Ajouter de l'eau tiède en remuant, jusqu'à obtention d'une pâte collante
- pas aussi sec qu'une pâte à pain. Pétrir, c'est pas facile car ça colle mais faut persévérer. Laisser reposer avec un linge dessus dans un endroit chaud, une bonne demie-heure. Préchauffer le four, chaud.
Dans un joli plat allant au four et graissé à l'huile d'olive, étaler la focaccia comme une pizza (uniquement avec vos petits doigts donc). Faire un léger croisillon au couteau, mettre un minuscule filet d'huile d'olive. Saupoudrer de gros sel et de romarin frais

Source: Création Fred Radeff sur une recette de J. F.

Recettes Fred Radeff
https://radeff.red/recettes
publiée sous GPL License / CopyLeft licence libre Creative Commons License CC by-sa.
Vous pouvez reproduire cette recette, à condition de:
  • la recopier intégralement
  • mentionner les sources:
    • Création Fred Radeff sur une recette de J. F.
    • http://radeff.red/recettes/recettes/view/15363
  • la partager dans les mêmes conditions

Nouvelle recherche


Respect privacy / Protection des données personnelles Ce site n'affiche aucune publicité commerciale et n'envoie pas d'informations à Google et autres GAFA. Il est propulsé par des logiciels libres. Vous n'y verrez pas de message vous avertissant que ce site va faire intrusion dans votre vie privée, car il n'y a ni cookie de pistage, ni cookies tiers. Les seuls cookies proposés sur ce site sont des gâteaux, dont je ne raffole guère, mais il faut de tout pour faire un monde

Page generated in 0.0011 seconds.