LA RADIOACTIVITÉ ET LE VIVANT

Les mythes de la radioprotection
par Roger BELBÉOCH
Physicien, Université de Paris-sud
Appendice II
L'organisation mondiale de la santé (OMS) et notre santé mentale

QUELQUES EXTRAITS DU RAPPORT TECHNIQUE
no 151 DE 1958
«Questions de santé mentale que pose l'utilisation de l'énergie atomique â des fins pacifiques.»

     «Il semble donc confirmé que l'avènement de l'ère atomique a placé l'humanité devant certains problèmes de santé mentale» (p. 6).

*
     «A considérer les risques réels, il semble que ces centrales puissent fort bien être installées dans des régions à population dense. »[...]
     «Cependant la tendance générale a été d'implanter ces usines dans des régions à peuplement dispersé, à une assez grande distanoe des centres importants... Cette politique d'implantation lointaine des usines atomiques ne pourrait-elle pas avoir pour conséquenoe au cas où il existerait dans la psychologie des masses un seuil critique, d'augmenter l'anxiété du public plutôt que de l'atténuer?» (p. 22)
*
     Un chapitre (p. 33) est intitulé: «Les propriétés anxiogènes de l'énergie nucléaire».
*
     «Récemment, il s'est répandu dans le public de plusieurs pays des rumeurs concernant le danger auquel l'enfant en gestation peut se trouver exposé pendant la grossesse. Pour toutes les raisons déjà exposées, de telles rumeurs, apparemment basées sur un rapport scientifique préliminaire, peuvent avoir des conséquences déplorables, surtout dans les circonstances actuelles où les données scientifiquement établies sont si rares. Il peut même être dangereux, dans ce cas, de diffuser des faits tenus pour certains» (souligné par nous, pp. 41.42).
*
     «C'est seulement avec l'être humain au stade de l'enfance et en employant des méthodes d'éducation très différentes de celles qui caractérisent la plupart des civilisations, qu'on pourra obtenir une modification â l'échelle de tout un peuple» (p. 44).
     «Il est clair qu'il faudra protéger le public contre des anxiétés et des craintes excessives... Il faudra faire appel à un personnel spécialement entraîné» (p. 53).
*
     NOTA: En cette période de pérestroïka, les psychiatres soviétiques, particulièrement entraînés pour ce genre de problèmes, pourront rapidement se reconvertir et éviter ainsi d'être au chômage faute de dissidents.
*
     Voilà quelques-unes des notions que ces experts désignés par l'Organisation des Nations-Unies enseignaient aux technocrates de l'industrie nucléaire. Une chance que cet enseignement n'ait pas été totalement appliqué à la lettre. Mais il est certainement resté chez les responsables techniques et administratifs de la promotion de l'énergie nucléaire l'impression que les dangers de cette industrie étaient suffisamment faibles pour que leur prise en considération ne constitue pas une contrainte trop lourde. Il n'est pas étonnant que la population ne se soit pas très vigoureusement manifestée pour exiger une protection efficace.
     Les quelques extraits que nous publions ici montrent bien que l'énergie nucléaire pose de réels problèmes de santé mentale... parmi les experts médicaux qui ont été dès l'origine contaminés par une nucléophilie galopante particulièrement inquiétante!

RÉSOLUTION ADOPTÉE
PAR LE CONSEIL EXÉCUTIF DE LA FÉDÉRATION
MONDIALE POUR LA SANTÉ MENTALE
À SA 25e SESSION, LONDRES, FÉVRIER 1957

     «La Fédération mondiale pour la Santé mentale prie instamment l'OMS de consacrer toute l'attention voulue aux facteurs mentaux et sociaux qui sont appelés à revêtir une grande importance du point de vue de l'ensemble des responsabilités qui incombent à l'OMS au sujet de l'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques.»

p.31

Appendice III
Le niveau d'acceptabilité de l'industrie nucléaire
selon l'Agence Internationale de l'Energie Atomique
(AIEA, Vienne)
     M. Rosen, directeur de la Sûreté Nucléaire de l'AIEA, a déclaré à la Conférence de Vienne en août 1986:
     «Même s'il y avait un accident de ce type Tchernobyl tous ans, je considérerais le nucléaire comme une énergie intéressante
Le Monde, 28 août 1986
     Energie intéressante pour qui? Les promoteurs de l'Agence de Vienne? Ceux qu'on oblige à nettoyer le site de Tchernobyl? Les habitants des territoires contaminés en Bielorussie, en Ukraine, en Russie?
p.32

 Appendice I